1020 km

« La première fois que j’ai vu, enfant, le panneau « Ligne de partage des eaux », je croyais que c’était un lieu particulier où les gens d’un village partageaient chaque côté de la rivière ! Quand j’ai su de quoi il s’agissait, j’ai trouvé que c’était un outil très efficace de compréhension du pays. Tout coule vers la mer. »

Olivier LEROI

Le site du Mont Gerbier-de-Jonc a fait l’objet d’un réaménagement complet engagé ces dernières années par le Département de l’Ardèche. C’est dans ce cadre qu’une commande publique de 1% artistique a été lancée et confiée en 2009 à l’artiste Olivier Leroi. Le Mont Gerbier-de-Jonc étant traversé par la ligne de partage des eaux, c’est tout naturellement que cette œuvre a pris place dans le parcours artistique éponyme.

« 1 020 km » est axé sur la Loire et son parcours. Écho conscient ou non de l’artiste aux trois sources officielles du fleuve, cette œuvre fait appel à trois démarches et trois médiums différents. Elle se découvre ainsi sur plusieurs lieux du site : en extérieur (au pied du Mont Gerbier-de-Jonc) et en intérieur (dans la Maison de site et à la Ferme de Bourlatier, située à quelques kilomètres).

À l’intérieur, un film réalisé par l’artiste Olivier Leroi en collaboration avec le cinéaste Gilles Coudert propose une approche immersive, poétique et sensible du plus long fleuve de France, comme on ne l’a jamais vu : tourné depuis un hélicoptère, il permet de survoler la Loire en temps réel depuis ses sources jusqu’à l’estuaire.

À l’extérieur, trois plaques en acier émaillé sont apposées près des trois sources officielles de la Loire. Elles signalent ainsi leur singularité et leur emplacement géographique. Une quatrième plaque est installée sur la façade de la Maison de site et présente la cartographie du parcours de la Loire. Ces quatre plaques forment un ensemble symbolique et décalé qui instille des indices tout à la fois poétiques et humoristiques sur la géographie et la faune locale.

Olivier Leroi a également proposé au photographe Thibaut Cuisset (1958-2017) de réaliser une série de photographies prises tous les cinquante kilomètres le long du fleuve afin de traduire l’amplitude du paysage des sources jusqu’à l’estuaire. Déposées à l’Artothèque de l’Ardèche, elles font régulièrement l’objet d’expositions dans différents lieux du département.

Création : 2009-2017.
Cette œuvre a été réalisée dans le cadre d’une commande publique du Conseil départemental de l’Ardèche avec la participation de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de l’Etat (FEDER).

Olivier Leroi

Olivier Leroi
Olivier Leroi

Olivier Leroi a un parcours et un regard singulier. Né en Sologne en 1962 et forestier de formation, il suit l’enseignement de Pontus Hulten à l’Institut des hautes études en arts plastiques. Éclairé par cette nouvelle expérience, il développe un travail de dessin et de sculpture dont le fil rouge est la relation au milieu. Il s’inspire volontiers dans son travail des mystères du paysage et d’une perception affinée du territoire, tout en maniant l’humour avec sensibilité.

Lauréat du prix Altadis en 2002, il a notamment exposé dans le cadre de La Force de l’art (Grand Palais, 2006), au Parvis centre d’art contemporain (Ibos, 2005) ou au Château d’Oiron (2004). Il a par ailleurs été invité par la Fondation de France à réaliser un « cabinet curieux » au parc de Branféré.

Le Mont Gerbier-de-Jonc

Mont Gerbier de Jonc
Le Mont Gerbier-de-Jonc

Issu d’un volcanisme ancien (10 à 5 millions d’années), le Mont-Gerbier-de-Jonc est l’archétype des sucs phonolitiques du territoire ardéchois. Situé sur la ligne de partage des eaux, il accueille à la base de son versant sud les sources de la Loire qui se jette dans l’Atlantique, tandis que l’eau qui s’échappe par son versant nord rejoint la Méditerranée. Du haut de ses 1551 m, le deuxième site touristique le plus fréquenté de l’Ardèche après les gorges du même nom, offre un magnifique point de vue sur les Alpes, les Boutières, la vallée du Rhône et les Cévennes et abrite une faune et une flore d’une exceptionnelle richesse.

À découvrir également au pied du Mont Gerbier-de-Jonc

les Mires de la Ferme de Flotte (le site est accessible à pied depuis l’extrémité du parking du Gerbier-de-Jonc : le chemin d’accès fléché est situé en face de la D116 en direction de Sainte Eulalie.
Compter 15mn de marche aller-retour. (voir topoguide) & Deux mobiliers design d’Eric Benqué : une plateforme installée derrière la Maison de site face et un banc situé près de la source véritable de la Loire.

Mission suivie par

Éléonore Jacquiau Chamska

- Chargé de mission

Coordinatrice Production artistique

Parc naturel régional des Monts d'Ardèche

07380

Jaujac


Tél. : 04.75.36.38.75

- Portable : 06.16.09.34.40