Présentation

Sur les contreforts est du Massif Central, à 1380 mètres d’altitude, cette ancienne ferme du XVIIe siècle, plantée telle une forteresse au cœur de la Montagne Ardéchoise est un site de visite incontournable. On peut y admirer son architecture typique, ses 900 m2 de toiture en lauzes de phonolithes, sa charpente en forme de vaisseau retourné, ses volumes impressionnants.

Des visites guidées permettent de découvrir l’histoire de la région, l’architecture en phase avec la géologie du territoire, la vie sociale et agricole des siècles précédents mais également de nos jours.

Située entre la Tour à eau de Gilles Clément et le Mont Gerbier-de-Jonc, la Ferme de Bourlatier occupe une place de choix sur le parcours pérenne du PARTAGE DES EAUX.

Gérée par Ardèche Espace Montagne, elle a intégré dès 2017 les Échappées en mettant sa programmation estivale au diapason de l’art contemporain. La sculpture de Maxime Descombin « Flore Faune Minérale » (Collection IAC) est installée à l’extérieur de la Ferme.

Une programmation estivale résolument contemporaine depuis 2017

En 2017, l’exposition « Le Trait de Jupiter » marquait ainsi les débuts d’une belle collaboration avec l’Institut d’art contemporain, Villeurbanne / Rhône-Alpes avec l’exposition d’une trentaine d’œuvres de la collection réunies par l’artiste Evariste Richer. En 2018, l’exposition « Course vers l’Océan » était l’occasion, en partenariat avec le Parc des Monts d’Ardèche, de présenter la sculpture voilier de l’artiste Maxime Lamarche créée trois ans plus tôt pour RDV-15 jeune création internationale à l’IAC, mais aussi une nouvelle production de David Renaud et une petite sélection d’œuvre d’Olivier Leroi. En 2019, l’exposition « Du Soleil à la Source. Des œuvres de la Collection IAC » côtoyait la réactivation du « Prototype improvisé de type nuage » de l’artiste-architecte Yona Friedman par des habitants et des scolaires du plateau ardéchois. En 2020, l’exposition « Au fil de la Terre » présentait plusieurs oeuvres nous invitant à à écouter et prendre soin de la Terre.

Exposition « Au fil de l’eau »

Avec des œuvres de M. Vanden Eynde (Collection 49 Nord 6 Est – FRAC Lorraine), B. Billotte, Julia Borderie & Eloïse Le Gallo, HeHe et G. Villedary

Cette exposition collective poursuit la réflexion entamée l’année dernière sur la fragilité de notre planète, et la manière dont les artistes la mettent en lumière, avec sensibilité, poésie et humour.

Au centre de la grange, O.R.S. du duo HeHe est un laboratoire flottant pensé pour observer les cours d’eau, leur écosystème, leur force ou leur niveau de pollution. Prenant la forme d’une bouée de sauvetage surdimensionnée, elle a fait le voyage depuis la rivière sur laquelle elle veillait, élément d’alerte face à la menace environnementale.

ORS, en Avignon

Elle côtoie ici les Nymphéas de Gaëlle Villedary, sculptures flottantes où des lichens de toutes les couleurs forment des tableaux colorés hypnotiques, tout en nous rappelant qu’ils ont colonisé pratiquement tous les milieux terrestres et qu’ils ont encore beaucoup à nous apprendre en terme de résistance, de résilience ou de biosurveillance. Ils répondent aux grands tissus colorés et imprimés de teintures végétales de Benoît Billotte qui proposent une balade sensorielle entre garance, cochenille ou curcuma…, balade qui se poursuit en remontant le fil de l’eau, depuis le Rhône jusqu’au plateau ardéchois, avec les films de Julia Borderie & Eloïse Le Gallo tournés lors d’une précédente résidence en Ardèche.

Un projet d’Ardèche Espace Montagne et du Parc des Monts d’Ardèche. Avec le soutien de la Région Grand Est

Informations pratiques

D122 – 07450 Sagnes-et-Goudoulet

Tél 04 75 38 84 90. Horaires d’ouverture, tarifs et renseignements sur www.bourlatier.fr