Présentation

Sur les contreforts est du Massif Central, à 1380 mètres d’altitude, cette ancienne ferme du XVIIe siècle, plantée telle une forteresse au cœur de la Montagne Ardéchoise est un site de visite incontournable.

On peut y admirer son architecture typique, ses 900 m2 de toiture en lauzes de phonolithes, sa charpente en forme de vaisseau retourné, ses volumes impressionnants.

Des visites guidées permettent de découvrir l’histoire de la région, l’architecture en phase avec la géologie du territoire, la vie sociale et agricole des siècles précédents mais également de nos jours.

Située entre la Tour à eau de Gilles Clément et le Mont Gerbier-de-Jonc, la Ferme de Bourlatier occupe une place de choix sur le parcours pérenne du PARTAGE DES EAUX.

Gérée par Ardèche Espace Montagne, elle a intégré dès 2017 les Échappées en mettant sa programmation estivale au diapason de l’art contemporain. La sculpture de Maxime Descombin « Flore Faune Minérale » (Collection IAC) est installée à l’extérieur de la Ferme.

Une programmation estivale résolument contemporaine depuis 2017

En 2017, l’exposition « Le Trait de Jupiter » marquait ainsi les débuts d’une belle collaboration avec l’Institut d’art contemporain, Villeurbanne / Rhône-Alpes avec l’exposition d’une trentaine d’œuvres de la collection réunies par l’artiste Evariste Richer.

En 2018, l’exposition « Course vers l’Océan » était l’occasion, en partenariat avec le Parc des Monts d’Ardèche, de présenter la sculpture voilier de l’artiste Maxime Lamarche créée trois ans plus tôt pour RDV-15 jeune création internationale à l’IAC, mais aussi une nouvelle production de David Renaud et une petite sélection d’œuvre d’Olivier Leroi.

En 2019, l’exposition « Du Soleil à la Source. Des œuvres de la Collection IAC » côtoyait la réactivation du « Prototype improvisé de type nuage » de l’artiste-architecte Yona Friedman par des habitants et des scolaires du plateau ardéchois.

Exposition « Au fil de la Terre » du 4 juillet au 1er novembre 2020

Avec des œuvres de B. Billotte, M. Laet, M. Vanden Eynde (Collection du 49 Nord 6 Est FRAC Lorraine) et de Julia Borderie et Eloïse Le Gallo.

Les artistes portent souvent un regard aigu sur leur temps, prenant le pouls de la société et de son évolution. Comme pour nombre d’entre nous, la question de l’environnement et de la crise écologique est au cœur de leurs préoccupations. A l’heure de l’Anthropocène (ce terme proposé par des scientifiques pour nommer la période où nous vivons, plaçant ainsi l’influence de l’être humain sur la biosphère à l’échelle d’une force géologique majeure),  les artistes rassemblés ici nous invitent à penser autrement notre place dans le monde qui nous entoure, à écouter et prendre soin de la Terre.

Un projet d’Ardèche Espace Montagne et du Parc des Monts d’Ardèche. En collaboration avec le 49 Nord 6 Est FRAC Lorraine.

En lien avec cette exposition, découvrez la proposition des artistes Julia Borderie & Eloïse Le Gallo au GAC et au Château du Pin. Et participez à la randonnée artistique avec elles, sur la ligne de partage des eaux entre le Gerbier-de-Jonc et la Tour à eau, le dimanche 30 août.

Informations pratiques

Pour toutes les informations sur les horaires et les tarifs, voir le site internet de la Ferme de Bourlatier